Actualités

Faire son apprentissage chez Schneider & Cie

Former et intégrer de jeunes étudiants

Nous sommes fiers chez Schneider & Cie d’accueillir de nombreux apprentis chaque année. Au cours de l’année 2019, trois de nos étudiants formés ont obtenu leurs diplômes en fin d’année scolaire. Une des valeurs essentielles à notre groupe : la transmission des savoirs pour une formation sur mesure à nos métiers ! 

A nos côtés et accompagné par nos Chefs de Projet, Paul a obtenu sa licence professionnelle Métier Energétique de l’environnement et du génie climatique en spécialité chauffage. Après l’obtention de son diplôme, nous avons pu lui proposer un poste de Technicien et Assistant chargé d’affaires.

Maxime a obtenu la même licence que Paul mais en spécialité Electricité. Il a également intégré notre société à la fin de ses études dans le service Electricité et Régulation.

Raphaël quant à lui a obtenu un BTS Fluides énergétiques domotiques. Il prépare actuellement une licence professionnelle Energie et Développement Durable. Il poursuit chez nous son apprentissage en tant qu’Assistant Chargé d’Affaires.

C’est une vraie satisfaction pour nos équipes de pouvoir accompagner les apprentis tout au long de leurs parcours et de leur permettre de rester parmi nous une fois leurs études terminées. Notre volonté est de poursuivre cet élan de réussite et de formation auprès de tous les étudiants qui nous rejoignent.

L’essentiel pour Schneider & Cie : des savoirs partagés

 La transmission des savoirs et l’apprentissage sont des valeurs essentielles au groupe Schneider & Cie. Nous accueillons chaque année des apprentis au sein de nos différents services allant du CAP jusqu’au niveau ingénieur. Nous aimons échanger, communiquer, partager avec les étudiants qui nous rejoignent et sous sommes fiers de pouvoir participer à la formation de nos collaborateurs de demain.

Il nous tient à cœur d’assurer la mémoire des métiers les plus anciens et de donner tôt à nos jeunes l’envie et les outils nécessaires à leurs formations. Quel que soit le domaine, nous sommes convaincus que seuls le savoir-faire et la transmission du geste font perdurer ces métiers qui préservent notre patrimoine.  

Intégrer un apprentissage chez Schneider & Cie, c’est l’assurance que la tradition et l’innovation se joignent à un haut degré d’exigence. Nous proposons ainsi une formation complète alliant savoir-faire et savoir-être, technique et culture, tradition et innovation. Nous apprenons également beaucoup de nos apprentis, ils nous apportent à tous un souffle nouveau et nous poussent vers de nouvelles réflexions. 

Vie d’entreprise – SCHNEIDER & Cie et la cohésion d’équipe

Après-midi karting la parfaite activité pour renforcer les liens

Chaque année, les délégués du personnel de Schneider & Cie organise son traditionnel team building annuel. Pour cette nouvelle édition, une centaine de nos salariés se sont rendus à Kartland à Moissy Cramayel au cœur de la Seine-et-Marne, au sein du plus grand complexe d’Europe dédié au karting.

Durant tout un après-midi, nos collaborateurs ont découvert l’univers de la course. Une vingtaine d’équipe regroupant 3 à 4 personnes se sont affrontées sur l’une des plus grandes pistes de France dans un relais de 2h30. Un circuit d’environ 1600 mètres a été entièrement privatisé pour les karts des apprentis pilotes de chez Schneider. Après une présentation des véhicules et des essais chronométrés, les courses ont démarré avec 9 arrêts au stand obligatoire par équipe.  Le karting : l’occasion idéale de ressentir les sensations du pilotage et l’adrénaline de la compétition !

Au cours de ce bel après-midi sportif et ensoleillé, chacun a ainsi pu retrouver avec plaisir ses collègues de travail mais aussi se rapprocher de ceux que l’on croise moins au quotidien… Les équipes de kart mélangeaient savamment les différents départements pour favoriser les rencontres et les échanges entre services ! Le génie climatique, la plomberie, la couverture, l’étanchéité, l’administratif ou encore le 3D, tous nos métiers ont eu l’occasion de sortir du cadre professionnel pour un très bon moment de convivialité.

De l’enthousiasme, de grands moments d’amusements et de la bonne humeur lors de cet événement qui s’est conclu par une récompense pour l’équipe vainqueur … Les grands gagnants vont ainsi pourvoir participer à une course individuelle indoor à Kartland le 30 novembre/

Nous tenons à remercier chaleureusement tous les salariés qui se sont investis pour faire de cette journée, un moment si convivial !

Travailler en équipe pour la cohésion et l’efficacité

Au sein de notre société Schneider & Cie, spécialiste de l’Eau, de l’Air et de l’Energie depuis plus de 70 ans, il est nécessaire que nos collaborateurs puissent communiquer et sachent travailler ensemble. Nous sommes convaincus que travailler de manière collective et collaborative mène forcément la réussite d’un objectif commun !

Nos nombreux chantiers témoignent de ce travail d’équipe. De quelques natures qu’elles soient, nos réalisations ont été menées à bien par une bonne cohésion de tous les services tant dans la communication que dans l’organisation de nos missions.

Nos références dans les collectivités territoriales, dans le domaine de la santé, dans le milieu tertiaire public ou privé, dans les logements ou dans le domaine du patrimoine pourront confirmer que tous nos collaborateurs vont dans le même sens pour respecter nos promesses en termes de délais et de prestations.

Ensemble, avec la cohésion d’équipe, Schneider & Cie est capable d’aller plus loin, plus facilement et plus vite !  

Réalisation – Le Château de Voisins à Louveciennes, centre de formation de BNP Paribas

La rénovation de la toiture d’un ancien bâtiment

Le département « Couverture » de Schneider & Cie a livré mardi 17 septembre 2019 le chantier du Château de Voisins situé à Louveciennes dans les Yvelines. Cette propriété, inscrite aux monuments historiques est depuis plusieurs années le campus de BNP Paribas. Situé à proximité de Paris, dans un joli parc de plus de 20 hectares il met ses espaces de travail et de détente au service du groupe bancaire et des entreprises françaises et accueille chaque année pas moins de 1500 événements.

C’est la première fois que Schneider& Cie réalise un chantier pour le compte de BNP Paribas. C’est donc avec beaucoup de fierté que nos compagnons et couvreurs sont intervenus sur la toiture de ce bâtiment historique.  

Les travaux ont consisté :

  • A la réfection totale des arêtiers plombs ainsi que du faîtage en plomb trois pièces
  • Nos artisans ont également remplacé les bandeaux en zinc par des bandeaux en plomb et modifié les descentes d’eaux pluviales en fonte cannelée.
  • Nos couvreurs, en véritable spécialistes ont aussi révisé la couverture en ardoise ainsi que les chéneaux.

Ce chantier reflète tout le savoir-faire de Schneider & Cie dans la rénovation des monuments anciens et historiques.

Schneider & Cie, expert dans la réhabilitation du patrimoine

Depuis plus de 70 ans, Schneider & Cie met son expertise au service de la restauration des monuments anciens et historiques. Nos couvreurs, riches d’un savoir-faire traditionnel, respectent l’histoire des édifices et connaissent de nombreuses techniques pour la restauration de ces derniers. Ils maîtrisent chaque type de bâtiment et utilisent des matériaux spécifiques qui respectent les origines du lieu.

Le service couverture fait partie de l’activité historique de notre société. Notre expérience et notre sérieux nous ainsi ont permis de travailler sur de très beaux bâtiments. Nos charpentiers-couvreurs ont notamment eu l’honneur d’intervenir sur les toitures du Sénat, sur l’Ambassade de France Belgrade-Serbie, sur les toits de différentes églises…  Nos hommes de métiers ont aussi eu à plusieurs reprises le privilège (avant le terrible incendie) d’entretenir le toit de la Cathédrale Notre Dame de Paris.

Nombreux sont les clients qui nous confient la rénovation de leurs biens historiques et anciens. Nous sommes fiers de participer à la préservation de notre patrimoine et de travailler chaque jour sur de nouveaux projets !

Les Hommes et leur savoir-faire, la force de Schneider et Cie

Le Groupe Schneider et Cie depuis sa création en 1945 s’est toujours appuyé sur des Hommes de savoir-faire. C’est grâce à nos collaborateurs que nous avons pu acquérir notre expérience et devenir experts dans les domaines de la ventilation, climatisation, couverture et étanchéité. A nos métiers traditionnels se mêlent aujourd’hui des technologies de pointes.

Bernard, Responsable du service couverture-étanchéité de notre entreprise en est le parfait exemple. Il se livre aujourd’hui à cœur ouvert sur son métier, son expérience et sa vision de l’avenir de sa profession. Ce partage en toute transparence est un beau témoignage dédié à son métier dans le domaine de la couverture.

Apprenez-en plus sur le métier de Responsable de Service Couverture-Etanchéité : interview de Bernard

Quel est votre métier et en quoi consiste-t-il ?

Je suis le responsable du service couverture-étanchéité de l’entreprise Schneider. J’ai la responsabilité du service en m’appuyant sur 4 chargés d’affaires, et 30 compagnons couvreurs.

Mon métier consiste à chercher des travaux au travers de notre réseau de connaissance ou par le biais des appels d’offres selon nos besoins. Ensuite, il faut coordonner les travaux en partageant les tâches auprès des chargés d’affaires, et planifier les intervenants pour l’exécution. Il faut également faire le suivi de la facturation, le contrôle mensuel des heures de nos compagnons, et plusieurs tâches administratives liées au fonctionnement du service.  

Comment êtes-vous arrivé dans le domaine de la couverture et quelle formation avez-vous suivi ?

En commençant par l’obtention d’un CAP en couverture à l’âge de 17 ans. Ensuite, j’ai appris le métier de couvreur en l’exerçant pendant 10 années dans une entreprise spécialisée dans la rénovation des monuments historiques. Parallèlement, j’ai suivi des cours du soir auprès de la fédération de la couverture-plomberie en vue d’obtenir un diplôme de métreur-commis de chantier. J’ai eu la chance de remplacer un chargé d’affaire dans cette même entreprise, et j’ai fait ce métier pendant 13 ans.Puis, j’ai changé d’entreprise pour une place d’adjoint au directeur de service dans une grosse entreprise de couverture pendant 5 ans. J’ai ensuite appris qu’une place de directeur de service se libérait dans l’entreprise Schneider et Cie, j’ai donc postulé et ai été retenu par la direction de l’entreprise. J’occupe ce poste depuis bientôt 15 ans.

En quoi l’entreprise Schneider et Cie vous a-t-elle permis de vous épanouir dans votre domaine ?

L’entreprise Schneider et Cie m’a très souvent laissé carte blanche pour diriger notre service couverture-étanchéité.  Nous avons pu ainsi choisir notre clientèle, nous orienter vers des travaux de rénovation à caractère ancien ou historique, développer les travaux d’étanchéité en toiture terrasse, et privilégier les travaux d’entretien pour les collectivités et les villes.

Il y a-t-il des chantiers de couverture qui ont marqué votre parcours ?  

Oui, dans ma première entreprise j’ai participé en tant que compagnon à plusieurs chantiers sur monument historique tel que le grand palais, le château de Fontainebleau, le château de Versailles, le Sénat, les archives nationales, la gare d’Orsay et plusieurs églises. Comme chargé d’affaire j’ai dirigé des chantiers comme le petit palais, la Samaritaine, la cathédrale d’Arras, le Sénat, et encore des églises.

Pour l’entreprise Schneider j’ai dirigé un chantier à l’ambassade de France à Belgrade en Serbie, un hôtel avec une couverture en bois à la Clusaz en Haute Savoie, la couverture de l’hôtel de ville de Vincennes, et une belle couverture en cuivre au Sénat. Quelle fierté de prendre part à la restauration de nos plus beaux bâtiments, de participer à leur conservation, d’être un acteur dans la vie de ces monuments que nous transmettrons à nos enfants : ce passé si important et qui retrace notre histoire !

Quelles sont selon vous les principales qualités pour faire ce métier ?

Être persévérant et ne pas se décourager par le travail à accomplir.

Savoir diriger une équipe en tenant compte de la personnalité de chacun.

Savoir partager et déléguer l’ensemble des tâches propre à notre profession.

Ne pas hésiter à prendre des décisions.

Que conseilleriez-vous à un jeune qui souhaite démarrer dans ce métier ?

Je lui conseillerai tout d’abord d’apprendre déjà le métier de couvreur qui est plus complexe et varié que ce que l’on imagine ; puis de savoir être ponctuel et assidu, pour ne pas désorganiser l’équipe dans laquelle il est intégré. Enfin, le plus important : aimer son travail.

Il y a-t-il des exigences physiques particulières pour travailler sur des toitures ?

Non pas plus que dans d’autres métiers du bâtiment, sauf bien sûr, ne pas être sujet au vertige.

Est-il difficile de trouver un emploi en tant que couvreur pour réaliser ou rénover des toitures ?

Non, nous sommes demandeurs de compagnons de tout niveau.

Quels sont les avantages et les inconvénients de votre métier ?

Sans hésiter, une certaine liberté et indépendance liée à notre profession… Être couvreur nous permet d’exercer partout sans aucune contrainte géographique. Les couvreurs sont précieux, notre savoir-faire est recherché, et surtout il n’y a pas de chômage dans notre domaine ! Quelqu’un de doué et de motivé pourra évoluer vite et s’épanouir sans aucun doute !

Nous avons aussi l’immense privilège de pouvoir « être au-dessus », de voir le monde d’en haut. C’est bien souvent quand nous sommes au sommet des bâtiments aux vues imprenables, que l’on respire cette formidable liberté et cette chance d’exercer un métier porteur d’une partie de notre histoire.

Être couvreur, au-delà de cette liberté c’est aussi faire bien plus que de la pose. C’est créer, réaliser, faire vivre un objet ! Et quelle fierté quand notre ouvrage est réalisé et visible de tous. Et dans nos domaines, seuls deux métiers le permettent : les tailleurs de pierre et nos ouvrages à nous les couvreurs !

Un couvreur peut aussi se spécialiser dans le zinc et le cuivre, dans l’énergie solaire en tant que monteur de panneaux photovoltaïques, en couvreur-tuilier (travail des tuiles) ou en couvreur-ardoisier (avec les ardoises). 

Inconvénients : Nous sommes malheureusement dépendant de la météo et de ses aléas !

Pourriez-vous nous donner une citation qui vous représente ?

« Chaque réussite commence avec la volonté d’essayer. »

Comment voyez-vous l’évolution de votre métier dans les années à venir ?

Plutôt optimiste car la machine ne pourra pas remplacer l’homme dans notre métier. Notre savoir-faire se transmet plutôt bien par le biais des compagnons et encadrants et c’est un point important pour notre profession.

L’apprentissage et la transmission, des valeurs essentielles à Schneider et Cie

Nous accueillons chaque année 20 apprentis et stagiaires au sein de nos différents départements ventilation, climatisation, couverture et étanchéité.  Nous avons à cœur de former nos collaborateurs de demain à nos métiers. L’apprentissage est une incroyable chance d’être accompagné par des hommes passionnés et dévoués à leurs métiers.

Très investis dans cette démarche d’accompagnement, nous avons reçu le « Prix Entreprise Partenaire de l’Apprentissage » remis par la Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Essonne, destiné aux 10 entreprises essonniennes remarquées pour leur implication dans le domaine de l’apprentissage.

Vous envisagez une carrière dans le BTP et notamment dans la filière couverture ?

N’hésitez pas à nous transmettre vos candidatures d’apprentissage. Nous travaillerons main dans la main à l’obtention de votre diplôme. A nos côtés, vous deviendrez un spécialiste des toits, vous réaliserez et vous réparerez des toitures. Nous œuvrerons ensemble à des travaux de restauration sur différents bâtiments, sur des monuments historiques mais aussi sur des clochers d’églises. Ensemble, parce que l’emploi des jeunes fait partie de nos engagements majeurs !

Schneider et Cie participe à la découverte de l’espace, à l’Observatoire de Paris Meudon

LESIA, le laboratoire d’études spatiales et d’instrumentation en astrophysique en test pour Mars 2020

Le groupe Schneider et Cie est fier d’avoir pris part à l’édification de salles propre à l’Observatoire de Paris Meudon dans laquelle vient de se terminer une grande campagne d’essai pour un instrument de  vol martien : SuperCam. Cet outil a pour but d’étudier la diversité géologique de la planète Mars et de détecter d’éventuelles formes de vie.

C’est au cœur du pôle technique du LESIA que notre groupe est intervenu. Nous avons agi plus notamment sur le pôle MESPAL qui regroupe tous les bancs de tests, les étalonnages ainsi que toutes les salles propres et l’équipe d’intégration /vérification du LESIA.

Le LESIA dispose de 10 salles propres réparties sur 250m2, de classe d’empoussièrement ISO5 à ISO8. Deux d’entre elles peuvent être stérilisées pour passer en protection soleil.  Nos équipes ont participé à la création de ces salles, notamment  dans le bâtiment 15 : la salle ARIANE, classée ISO 5 / ISO 7. D’une surface de 55 m2, elle est équipée d’une enceinte vide thermique de simulation spatiale SimEnOm.

Afin de préparer la mission Mars 2020, c’est donc dans cette enceinte que se sont déroulés des essais thermiques sur le « robot » qui sera installé sur le mât du rover.  Les différents ingénieurs et scientifiques de cette mission, sous l’œil avisé d’un comité de pilotage constitué principalement du CNES et du JPL / NASA, ont validé le fonctionnement de cette nouvelle structure.

Schneider et Cie, maîtrise des systèmes de régulation et de ventilation en salle blanche

Le groupe Schneider et Cie s’est forgé depuis sa création en 1945 une réputation dans le domaine du génie climatique. Grâce à nos collaborateurs, experts dans leur domaine, nous mêlons nos métiers traditionnels à des technologies de pointes. L’observatoire de Paris Meudon en est le parfait exemple, avec la mise en œuvre de sa  maîtrise du traitement de l’air : Contrôle de l’hygrométrie, de la température, gestion de la surpression et de la dépression de l’air, filtration des particules de l’air adapté au classement du local,  afin d’obtenir et maintenir les classements ISO nécessaire à  la qualité  et à l’hygiène de l’air imposée à une  salle blanche.

Nous sommes ainsi fiers avec nos métiers et notre savoir-faire de pouvoir prendre part à des projets de grandes envergures … et d’autant plus lorsqu’ils sont « extra-terrestres » !

Schneider acteur de la rénovation énergétique

Le Méridien de Paris, prix du Public des trophées « Coach Copro »

Le trophée « Coach Copro » est le premier concours français qui récompense les réalisations de rénovations énergétiques. Ce concours a pour objectif d’accélérer la rénovation des copropriétés françaises tout en utilisant les nouvelles technologies énergétiques.

Il montre ainsi que la rénovation énergétique est possible, même sur des projets de grande envergure. Il encourage et met surtout en avant les professionnels engagés dans cette démarche.

La copropriété le Méridien de Paris s’est vu décerner le 16 avril 2019, le prix du Public. Le groupe Schneider et Cie en collaboration avec EFFICAP-Energie, Connit, CPCU, Loiselet et Daigremont ont été les principaux acteurs de ce projet.  

Cette nomination a récompensé une rénovation énergétique exemplaire avec la rénovation et l’optimisation de la production et de la distribution du chauffage et avec l’optimisation prédictive du chauffage en fonction de la météo à venir et de l’inertie thermique du bâtiment

Rénovation énergétique de la Copropriété le Méridien de Paris

En 2017, la copropriété parisienne se lance le défi d’optimiser son efficacité énergétique pour tout d’abord améliorer les températures dans les logements, réduire les coûts mais aussi pour proposer des solutions de chauffage innovantes.

La première étape de ce projet visait à réduire de 20 % les dépenses énergétiques. Cette mission a pu être réalisée grâce :

A l’inertie thermique du bâtiment qui permet de réguler le chauffage par l’énergie apportée par les variations des conditions climatiques.

l’adaptation de la production primaire d’énergie à la distribution dans les réseaux de chauffage, pour laquelle le Groupe Schneider a pris part, en installant des régulations cascades échangeurs et réseau chauffage, avec une gestion à distance via internet.

la mesure permanente de la température dans des logements tests afin d’adapter la température de confort du bâtiment. La grande nouveauté vient de l’utilisation de radio-thermomètres/hygromètres dernière génération dans les appartements testés.

En plus de cette rénovation importante, plusieurs travaux d’amélioration ont été engendrés : la rénovation des éclairages des parties communes, le remplacement et l’isolation des systèmes de chauffage ou d’eau chaude…. L’approche du Méridien a permis de dégager des économies d’énergie et de réaliser un auto-financement non négligeable.

Toutes ces actions et gestes supplémentaires ont permis à la copropriété de faire de belles économies et de les réinjecter ensuite dans des travaux de plus grandes envergures !

Schneider sur les toitures de Notre-Dame de Paris

Déjà deux mois depuis l’incendie de la Cathédrale

Le 15 avril 2019 restera une date gravée dans l’esprit de tous les parisiens, des français et du monde entier… Il y a maintenant 2 mois que la charpente et les toits de la Cathédrale de Notre-Dame de Paris ont été ravagés par le feu. Nous nous souviendrons longtemps de ces flammes au-dessus de la Seine, de cette toiture qui brûle et de cette flèche qui s’effondre au son des cris des passants effarés.

L’entretien des toitures par le Groupe Schneider

Le Groupe Schneider et Cie a été particulièrement ému par ce tragique événement. En effet, depuis plusieurs années, notre groupe est titulaire du contrat d’entretien des toitures. Nos charpentiers-couvreurs, amoureux de leur métiers, mêlant savoir-faire et précision, ont plusieurs fois par an pris plaisir à monter sur les toits de Notre-Dame, monument le plus visité d’Europe.

Nous avions l’honneur et le privilège d’entretenir le toit de cet édifice, reconnu au Patrimoine Mondial de l’Humanité.  Nous avions la charge du nettoyage des chéneaux et de l’entretien des réseaux d’évacuation des eaux pluviales à travers, notamment, les actions suivantes :

  • L’entretien des chéneaux et des gouttières
  • La vérification de l’écoulement des eaux
  • La réparation des revêtements d’étanchéité
  • La reprise des fissures et des déchirures.
  • Les travaux de réparation
  • Les remplacements de descentes d’eaux pluviales.

Véritables experts dans leurs domaines, nos hommes de métiers ont eu la chance de monter sur ces toits majestueux et de fouler les traces des gargouilles. Il sera désormais rare ceux pouvant se vanter d’être monté auprès de la flèche. Nos collaborateurs en sont conscients et c’est avec une vive émotion qu’ils ont souhaité partager avec vous ces quelques photos exclusives de la Cathédrale Notre-Dame de Paris prises lors de leurs missions d’entretiens des toitures.

L’heure des réparations de la cathédrale

Après les travaux de sécurisation de l’édifice lancés, l’heure est à la réflexion….  Plus de deux mois après ce terrible incendie, les dons ont afflué de part et d’autre. Les projets sont nombreux et font encore débats. Le Président de la République a annoncé un délai de 5 ans avant de voir la Cathédrale Notre-Dame resurgir de ses cendres.  

Dans un premier temps, des échafaudages ont été installés pour que des ouvriers commencent le long processus de conservations des sculptures de la façade, abimées et noircies par la chaleur. Des robots ont quant à eux évacués les gravats ; la mission principale étant de stabiliser le bâtiment.

Les touristes vont devoir s’habituer à regarder une cathédrale couverte d’une bâche…

La première messe après l’incendie de Notre Dame de Paris

Monseigneur Michel Aupetit a célébré avec une vive émotion la première messe après l’incendie de ce symbole français lors du week-end du 15 et du 16 juin 2019.  

Elle a eu lieu en petit comité dans une chapelle au fond de la cathédrale en compagnie de l’Archevêque et des quelques prêtres et chanoines.

C’est une première étape dans la renaissance de ce haut lieu de vie des français, cher au cœur de tous !

Sécurisation antichute

SCHNEIDER assure l’installation et la maintenance des points d’ancrage et des lignes de vie

Nous apportons conseils dans la définition de vos besoins  pour la sécurisation anti-chutes, nous réalisons les  études dans le respect de la règlementation, et proposons des mises aux normes de vos installations.

Nous réalisons l’installation.

SCHNEIDER vous accompagne quelques soit le type : 

  • Ligne de vie horizontale : de sol, en sous face, en façade
  • Ligne de vie verticale
  • Ligne de vie mixte

Pourquoi installer une ligne de vie ?

Pour la sécurité des utilisateurs :

Les points d’ancrage et les lignes de vie permettent de sécuriser des interventions ponctuelles en toiture.

Pour répondre à une obligation :

Les législations imposent l’utilisation de moyen de protection contre les chutes. Les lignes de vie permettent aux utilisateurs de circuler sur leur longueur en étant sécurisés.

Qu’est-ce qu’une ligne de vie ?

Les lignes de vie sont constituées de câbles tendus horizontalement entre deux pièces d’extrémités ancrées dans le support. Des absorbeurs destinés à limiter les efforts aux points d’ancrage sont placés entre ceux-ci et le câble.

 Ce même câble peut être supporté par des poteaux de passage intermédiaires suivant son linéaire ou sa forme.

 L’intervenant est relié à la ligne de vie par une longe munie d’un absorbeur de choc, d’un mousqueton et d’un coulisseau qui lui permet de circuler le long du câble et d’effectuer ses prestations, les mains libérées.

Schneider ligne de vie 2

Maintenance / Entretien de l’installation

Afin de garantir la conformité de vos installations, l’entretien et les contrôles périodiques sont obligatoires

  • La périodicité minimale des visites de contrôle des lignes de vie et dispositifs d’ancrage recommandé par la CNAMTS R430 est de 1 an. Elle pourra être augmentée dans le cas de contraintes environnementales spécifiques.
  • Le code du travail (article R4224-17) stipule que « les installations et dispositifs techniques et de sécurité des lieux de travail sont entretenus et vérifiés suivant une périodicité appropriée. Toute défectuosité susceptible d’affecter la santé et la sécurité des travailleurs est éliminée le plus rapidement possible. »

SCHNEIDER CIE vous accompagne dans le contrôle et les vérifications de vos lignes de vie et la sécurité de vos bâtiments,

SCHNEIDER propose des contrats d’entretien incluant ces obligations.

Nos contrôles incluent :

  • Vérification des réglages de la ligne de vie, tension du câble et réajustement sur place si nécessaire.
  • Contrôle de l’ensemble des points d’ancrage conformément à la norme EN 795.
  • Essais de fonctionnement des dispositifs d’ancrage.
  •  Contrôle de la signalétique.
  •  Rapport de vérification.

Schneider ligne de vie 1

 

SCHNEIDER entretient les prestigieuses toitures du SENAT

Depuis 2006, le service de l’architecture, des bâtiments et des jardins du Palais du Luxembourg où réside le Sénat, nous a confié les travaux d’entretien et de réparations des couvertures pour ses bâtiments.

SENAT ORANGERIE 1

 

SCHNEIDER CIE de par son expérience et sa maitrise des différentes techniques en couverture étanchéité, a la compétence pour intervenir sur ses bâtiments inscrits et classés aux Monuments Historiques.

Ainsi dans le cadre de marchés, SCHNEIDER intervient pour des travaux d’entretien et de réparations des couvertures, sur différentes techniques :

SENAT ORANGERIE 2

 

  • Ardoises aux clous ou aux crochets
  • Terrassons en zinc, cuivre ou plomb
  • Chéneaux en plomb, cuivre ou zinc
  • Bandeaux, entablements et corniches en plomb ou cuivre
  • Entretien des verrières….
  • Récemment, SCHNEIDER CIE a réalisé la rénovation de l’ancienne ORANGERIE AUGUSTE COMTE du PALAIS DU Luxembourg.

SENAT ORANGERIE 3

Bâtie en 1839, l’Orangerie actuelle abrite plus de 200 plantes exotiques, des palmiers-dattiers, des lauriers roses, grenadiers, citronniers et orangers qui sont sortis et exposés de mai à octobre devant le bâtiment et autour du Jardin du Luxembourg. Dès le XVIIIème siècle l’Orangerie sert de galerie d’exposition. Au XIXème siècle les grandes toiles des peintres dits « pompiers » y sont montrées au public.

Les difficultés liées au chantier étaient nombreuses, inhérente à l’âge de la bâtisse.

En effet, il a fallu consolider les fondations qui reposaient sur d’anciennes carrières et consolider les façades en pierre avant d’envisager une quelconque rénovation en couverture, sans détériorer la façade, ni modifier la construction, sans tout bétonner…

L’idée originale a été de construire une boite dans la boite : une solution en filière sèche, en créant à l’intérieur de l’enceinte originale, une structure en panneaux de bois lamellé collé ; permettant ainsi de conserver l’enveloppe extérieure, tout en ayant la possibilité de démonter la structure dans dénaturer le bâtiment.

SENAT ORANGERIE 4

Dans cet esprit d’allier la rénovation et de conserver l’esprit des lieux, SCHNEIDER CIE a repris l’ensemble des travaux de couverture et étanchéité. Le choix a été fait de poser une toiture en zinc qui respecte la coupe de l’ensemble.

LE MONITEUR fait référence à cette opération dans son article du 13/02/2018, en soulignant le travail de SCHNEIDER.

SENAT ORANGERIE 5