SCHNEIDER CIE : Entre technicité et beauté, ouverture du Centre d’art numérique à Paris

SCHNEIDER CIE est fier d’avoir participé à ce prestigieux projet d’art en plein cœur de Paris.

Le principe de ce centre d’art numérique est de projeter des reproductions géantes et animées de chefs-d’œuvre de grands maîtres

Face au succès d’un site similaire LA CARRIERE DES LUMIERES dans les Baux-De-Provence, ce nouvel espace ouvert 7 jours sur 7 compte bien attirer entre 300 000 et 400 000 visiteurs par an.

Projet ambitieux, compte tenu des contraintes techniques, le projet s’est révélé très complexe,

Pour la réalisation de ce centre numérique High Tech, SCHNEIDER a dû concilier technicité acoustiques et phoniques, préservation d’éléments d’origines et couverture traditionnelle.

En effet, ce projet situé sur le site d’une ancienne fonderie datant de  1835, au cœur de Paris rue Saint-Maur dans le 11ème, au milieu  d’habitations,  ne devait pas engendrer  de nuisances aussi bien visuelles que sonores.

SCHNEIDER CIE est intervenu pour la réfection complète de la couverture de la halle sur cour, comme le site était enclavé au milieu de plusieurs barres d’immeubles d’habitations, il n’était pas possible de poser un échafaudage classique.

SCHNEIDER CIE a dû faire preuve de technicité et d’ingéniosité afin de réaliser l’ensemble de la réfection de la couverture par l’intérieur. Certains murs de projections allant jusqu’à 10 mètres de haut. L’envergure des travaux de rénovation de la couverture a nécessité une grande coordination des différents corps d’états, notamment de travailler en rotations de phasages, mais également sur une durée très courte nécessitant une grande technicité des compagnons.

Centre art numerique 1

Centre art numerique 2

 

En effet, afin de préserver du bruit les voisins du bâtiment dont les structures métalliques ont été conservées ainsi que l’ancienne cheminée de brique (démontée et remontée pièce par pièce), il a fallu créer une « boite dans la boite ».

SCHNEIDER CIE a dû penser très en amont comment allier les contraintes de technicité acoustique et couverture traditionnelle, tant pendant le chantier qu’après la livraison. En effet, la projection se faisant accompagnée d’une bande sonore, il a fallu penser la rénovation de couverture d’un point de vue phonique également.

L’immense halle industrielle de 1500m², va permettre des projections sur tous les murs et le sol, pour une surface totale de 3300m².

SCHNEIDER CIE a réalisé plus de 2300m² de rénovation de couverture pour ce projet d’art numérique innovant.

Centre art numerique 3