Schneider sur les toitures de Notre-Dame de Paris

Déjà deux mois depuis l’incendie de la Cathédrale

Le 15 avril 2019 restera une date gravée dans l’esprit de tous les parisiens, des français et du monde entier… Il y a maintenant 2 mois que la charpente et les toits de la Cathédrale de Notre-Dame de Paris ont été ravagés par le feu. Nous nous souviendrons longtemps de ces flammes au-dessus de la Seine, de cette toiture qui brûle et de cette flèche qui s’effondre au son des cris des passants effarés.

L’entretien des toitures par le Groupe Schneider

Le Groupe Schneider et Cie a été particulièrement ému par ce tragique événement. En effet, depuis plusieurs années, notre groupe est titulaire du contrat d’entretien des toitures. Nos charpentiers-couvreurs, amoureux de leur métiers, mêlant savoir-faire et précision, ont plusieurs fois par an pris plaisir à monter sur les toits de Notre-Dame, monument le plus visité d’Europe.

Nous avions l’honneur et le privilège d’entretenir le toit de cet édifice, reconnu au Patrimoine Mondial de l’Humanité.  Nous avions la charge du nettoyage des chéneaux et de l’entretien des réseaux d’évacuation des eaux pluviales à travers, notamment, les actions suivantes :

  • L’entretien des chéneaux et des gouttières
  • La vérification de l’écoulement des eaux
  • La réparation des revêtements d’étanchéité
  • La reprise des fissures et des déchirures.
  • Les travaux de réparation
  • Les remplacements de descentes d’eaux pluviales.

Véritables experts dans leurs domaines, nos hommes de métiers ont eu la chance de monter sur ces toits majestueux et de fouler les traces des gargouilles. Il sera désormais rare ceux pouvant se vanter d’être monté auprès de la flèche. Nos collaborateurs en sont conscients et c’est avec une vive émotion qu’ils ont souhaité partager avec vous ces quelques photos exclusives de la Cathédrale Notre-Dame de Paris prises lors de leurs missions d’entretiens des toitures.

L’heure des réparations de la cathédrale

Après les travaux de sécurisation de l’édifice lancés, l’heure est à la réflexion….  Plus de deux mois après ce terrible incendie, les dons ont afflué de part et d’autre. Les projets sont nombreux et font encore débats. Le Président de la République a annoncé un délai de 5 ans avant de voir la Cathédrale Notre-Dame resurgir de ses cendres.  

Dans un premier temps, des échafaudages ont été installés pour que des ouvriers commencent le long processus de conservations des sculptures de la façade, abimées et noircies par la chaleur. Des robots ont quant à eux évacués les gravats ; la mission principale étant de stabiliser le bâtiment.

Les touristes vont devoir s’habituer à regarder une cathédrale couverte d’une bâche…

La première messe après l’incendie de Notre Dame de Paris

Monseigneur Michel Aupetit a célébré avec une vive émotion la première messe après l’incendie de ce symbole français lors du week-end du 15 et du 16 juin 2019.  

Elle a eu lieu en petit comité dans une chapelle au fond de la cathédrale en compagnie de l’Archevêque et des quelques prêtres et chanoines.

C’est une première étape dans la renaissance de ce haut lieu de vie des français, cher au cœur de tous !